C’est mignon cet exercice d’écriture thérapeutique où l’on liste ses goûts et ses dégoûts n’est-ce pas ? Rien de mieux pour se connaître un peu plus non ? Alors vous pouvez donner en commentaires quelques infos sur ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas, premier degré accepté. Voici le troisième opus toujours en compagnie de notre cher Klimt.

. J’aime les gens qui ne prennent pas partie aux bagarres non par peur des coups mais parce qu’ils ont la sagesse de savoir que c’est inutile.

. Je n’aime pas les chiens qui sautent dès qu’ils trouvent un os à ronger pour défouler leur mal-être.

. J’aime la folie qui m’accompagne et la force des petits matins frais.

. Je n’aime pas les bruits de couloir, je préfère les cris de boudoir.

. J’aime les gens qui se prennent pour ce qu’ils sont.

. Je n’aime pas les gens qui s’enterrent chez eux sans envoyer de faire-part.

. J’aime la sincérité teintée de bienveillance.

. Je n’aime pas la franchise teintée de malveillance.

. J’aime bien avoir la tête à l’envers et pondre des  « ¿? »

. Je n’aime pas l’horloge qui me déloge je préfère la breloque qui me déloque.

. J’aime quand on articule clairement car j’ai des problèmes d’ose-diction.

. Je n’aime pas trop les murs mûrs qui me rendent sourd comme un pot (âgé).

. J’aime les heures endormies pour tout le monde sauf moi mais faut pas non plus abuser des bonnes choses. Encore queue.

. Je n’aime pas l’insomnie que tu payes cash sans indemnes nuitées.

. J’aime les arbres et comme eux grandir et savoir que je n’ai pas fini de pousser.

. Je n’aime pas les gens qui n’ont pas de recul, avec eux on n’avance pas.

. J’aime la solitude sauf quand j’ai envie d’être plusieurs.

. Je n’aime pas penser aux absents au point de ne plus être présent.

. J’aime les femmes qui portent des boucles d’oreille mais pas trop de bagues ou de colliers.

. Je n’aime pas me répéter et je crois bien que j’ai déjà dit ce j’aime mais je n’irai pas vérifier.

. J’aime les femmes qui n’ont pas froid aux yeux et qui me donnent chaud.

. Je n’aime pas les nanas qui n’ont d’avis sur rien et se laissent flotter.

. J’aime la danse des choses qui poussent, germent, grandissent.

. Je n’aime pas le gris rabougri des bouts gras.

. J’aime la houle au bord de la foule.

. Je n’aime pas la mer quand elle se déchaîne et que la peur m’enchaîne.

. J’aime les portes entrouvertes ou en trou noir.

. Je n’aime pas quand les miroirs remplacent les fenêtres.

. J’aime quand je l’entends gémir dans l’écouteur.

. Je n’aime pas quand je suis sourd comme un pot.

. J’aime les rêves qui se réalisent avec le même parfum que celui imaginé.

. Je n’aime pas quand l’illusion durable remplace la réalité éphémère.

. J’aime faire des crêpes au beau milieu de la nuit.

. Je n’aime pas quand les placards sont vides.

. J’aime les compliments mais pas les faux-culs qui s’assoient dessus.

. Je n’aime pas les critiques destructives des mauvais architectes.

. J’aime les semaines de quatre jeudis.

. Je n’aime pas l’instant fatal de l’année où pour la première fois on allume le chauffage et l’on sait que l’on va en baver.

. J’aime les gens qui râlent avec modération.

. Je n’aime pas les gens qui n’aiment rien.

. J’aime quand les jours s’éteignent et que les étoiles s’allument.

. Je n’aime pas voir la musique qui ressemble à du bruit. Limite, je préfère l’entendre.

. J’aime les muses qui donnent la becquée à mes rêves.

. Je n’aime pas finir par un je n’aime pas.

. J’aime le principe de réciprocité dans la cité des récits.

Nowowak

7 commentaires sur « J’aime ou je n’aime pas…. (3) »

  1. J’aime les jours bleus ou le ciel et la mer font l’amour et le distribuent alentour.
    Je n’aime pas les jours gris et pluvieux qui colorent mon âme de cette couleur tristesse.
    Je n’aime pas l’acidité de mes pensées certains jours qui font que je n’aime ni les gens ni la foule.
    J’aime marcher sur des chemins peu empruntés qui réveillent les rimes ce que je fais trop peu.
    J’aime quand la vie me tend la main et me dit viens on va faire un bout de chemin.

    Aimé par 2 personnes

  2. J’aime les histoires d’amour qui ont de l’humour
    J’aime le sourire des enfants quand ils dorment
    Je n’aime pas le bruit des voisins à 3h du matin
    Je n’aime pas les cris qui me font sursauter, m’intiment l’ordre d’être attentive, on ne sait jamais…
    J’aime les porte ouvertes et les jardins secrets
    J’aime les rayons du soleil qui filtrent entre les volets et font danser des figures géométriques sur le sol du salon, comme des pépites d’or
    Je n’aime pas faire la queue à la poste
    J’aime la poésie qui me fait aimer le monde tel qu’il est
    Je n’aime pas les gens qui posent toujours les mêmes questions, n’écoutent jamais les réponses
    J’aime la courbe sensuelle du cou
    J’aime la vulnérabilité de ceux qui se livrent
    Je n’aime pas les gens qui jugent qu’ils détiennent la vérité absolue
    J’aime les hommes qui soutiennent la cause des femmes
    J’aime les femmes qui incluent les hommes dans leurs luttes
    Je n’aime pas les religions qui emprisonnent le monde dans un système plein de culpabilité
    J’aime les caresses subtiles et légères
    J’aime les dessins éphémères sur le sable…
    J’aime découvrir les j’aime des uns et des autres

    Aimé par 2 personnes

  3. Grâce à Dieu, il n’y pas que des « je n’aime pas » dans ton billet sinon tu aurais pu jouer le Misanthrope sans avoir à apprendre comment te tenir sur scène et sur quel ton débiter ton texte.
    Par moments, je me suis bien amusé en lisant ce que tu n’aimais pas. Par exemple, je comprends que tu n’aimes pas les bruits de couloir mais que tu aimes les cris de boudoir me laisse penser que tu serais peu être un peu pervers.
    Ainsi, tu voudrais que les gens qui s’enterrent chez eux t‘envoient un faire-part ? Serais-tu inconscient par hasard ? Si tous ces gens t’envoyaient un faire-part, tu serais contraint d’acheter plusieurs boites aux lettres qui déborderaient. Tu perdrais du temps à les lire et encore plus à répondre à ces gens par politesse.
    Tout comme toi, j’aime les arbres et comme eux grandir et espérer que je vais continuer de grandir. Mais, comme eux, j’aime ce que je ressens comme de la sagesse
    Contrairement à toi, le Breton que je suis aime voir une mer déchaînée tant je trouve ça beau. Quant à la peur, elle aurait plutôt tendance à de donner envie de me dépasser et de la surmonter.
    Et la musique qui fait du bruit, tu n’apprécies pas ? Ooohh ! Allons allons, un bon vieux Led Zeppelin, Deep Purple, Alice Cooper ou AC/DC. Ça vaut quand même le détour à petite dose.

    Aimé par 2 personnes

  4. . J’aime écrire mes J’aime et J’aime pas après 23h, quand je me sens libre comme le vent et que le temps s’arrête.
    . J’aime regarder mes congénères dans la rue. Ils m’amusent et m’étonnent.
    . Je n’aime pas regarder les gens dans la rue. Ils m’affligent et m’ennuient.
    . J’aime découvrir une nouvelle ville, des nouvelles vibes et une nouvelle vie.
    . Je n’aime pas attendre le bus sous la pluie, en ayant vu le précédent partir sous mes yeux.
    . J’aime quand il me propose un oui.
    . Je n’aime pas les opportunistes qui retournent leur veste à la moindre couille qui dépasse.
    . J’aime l’intelligence du verbe et la justesse du mot.
    . Je n’aime pas ceux qui ne gagnent pas à être connus. Tabarnak !
    . Je n’aime pas les abrutis qui se prennent pour des grands mécènes, alors qu’ils savent qu’ils sont idiots. C’est plate !
    . J’aime les paroles caustiques du Père Noël est une Ordure. Je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement il est gentil.
    . J’aime les expressions québécoises inspirantes, rigolotes qui glissent sur le terrain du quipocro.
    . Je n’aime pas prendre un pouceux sur la route. Pas pantoute !
    . J’aime avoir le temps de niaiser.
    . Je n’aime pas trop magasiner et pourtant j’aime me mettre sur mon 36.
    . J’aime être la blonde de mon chum.
    . Je n’aime pas revenir d’un weekend. J’aime savoir que je vais revenir.
    . J’aime tomber en amour.
    . J’aime l’entendre m’écouter.
    . J’aime la danse contemporaine qui pose mon regard, marque mes empreintes au sol, charme ma respiration, dans un ensemble rythmé par mes pas et la musique.
    . J’aime être bienvenue chez moi, chez lui. J’aime écouter ce morceau de Stromae qui fait voler mes ailes.
    . J’aime les anagrammes dans les livres de Thilliez.
    . Je n’aime pas ceux qui ne posent jamais de questions et partent en monologue long comme la manche.
    . J’aime aller au dépanneur juste avant la fermeture.
    . J’aime les expos de ouf.
    . J’aime dire des grossièretés soudaines et piquantes.
    . Je n’aime pas passer la nuit sur la corde à linge. Câlisse !
    . J’aime me promener main dans la main.
    . Je n’aime pas les cheveux attachés en chignon raté, parce que c’est plus pratique et que ça va plus vite.
    . J’aime la forêt dans les cheveux.
    . J’aime les femmes aux cheveux courts qui laissent découvrir leur nuque aux regards discrets.
    . J’aime avoir des amis sans distinction de valeurs.
    . Je n’aime pas les voisins qui me les brisent pour des conneries.
    . J’aime aller au restaurant quand je sais pas où on va.
    . J’aime me perdre dans les rues et pis finalement me retrouver.
    . J’aime marcher sous la pluie, surtout si je dois raser les murs et que ça ne change pas grand chose au phénomène humide qui se dirige vers le bas, en passant par moi.
    . J’aime regarder le vent au fond d’un canapé au show.
    . Je n’aime pas sortir les cheveux mouillés, j’ai les oreilles en arrière.
    . J’aime prévoir de mettre une robe, ne pas pouvoir la mettre et puis la choisir pour un autre moment privilégié.
    . J’aime les fringales pendant la nuit et ouvrir une boîte de sardines.
    . Je n’aime pas avoir les coussinets humides en sortant de la douche.
    . J’aime boire du vin quand c’est pas l’heure. Quelle heure est-il ?
    . Je n’aime pas éternuer et démarrer une série qui me paraît interminable.
    . J’aime les séries policières scandinaves en version originale. Ja. Tack.
    . J’aime les tartes salées aux légumes légèrement brûlés et à la pâte pas tout à fait cuite, à tout moment de la journée.
    . Je n’aime pas les débats sans saveurs et dénués d’intelligence qui se perdent dans les réseaux.
    . J’aime le style littéraire et l’argumentation factuelle.
    . Je n’aime pas les faux-croupions qui se prennent pour des justiciers.
    . J’aime les images colorées pleines de matière.
    . J’aime les photos inattendues qui n’espèrent que moi.
    . Je n’aime pas quand il pleut à boire debout alors que le soleil était attendu. C’est tannant !
    . J’aime les lucarnes, les volets usés, les marches inégales, les balcons rouillés, les jardins cachés et les histoires à tiroirs.
    . Je n’aime pas quand le soleil est trop fort et que les oiseaux attendent la pluie.
    . J’aime la danse moderne qui swing dans mes hanches, donne de la vitesse aux mouvements et des accents qui séduisent la phrase.
    . Je n’aime pas sortir de mon lit le matin, car il fait froid en dehors de la couette.
    . J’aime la voix de Benjamin Biolay. Je ne tenais pas à le dire, mais il vient de me faire un signe en se frayant une voie dans ma liste d’écoute.
    . Je n’aime pas avoir froid aux pieds alors je double le port de chaussettes.
    . J’aime les ports industriels, la ferraille, les voitures à la casse et tous les lieux désaffectés.
    . J’aime les sculptures de Laetitia dans les Aventuriers avec Ventura et Delon. Forcément !
    . Je n’aime pas quand on m’appelle sans me demander comment je vais, où je vais, d’où je viens, si j’y vais.
    . J’aime qu’il me fasse découvrir un chanteur, un charme, une passion.
    . Je n’aime pas ceux qui suivent la connerie comme la misère sur le monde.
    . J’aime la caresse des cils sur la peau.
    . J’aime le contour coloré d’une pupille.
    . J’aime sa voix proche de moi, qui abrite la voie.
    . J’aime les moustaches des chats dans la lumière du soleil.
    . J’aime dissimuler les expressions québécoises dans ma liste. J’aime quand vous les chercher.
    . Je n’aime pas les listes longues comme la jambe d’Adriana, sauf ici.
    . J’aime les listes qui alternent élégamment des j’aime et j’aime pas, sauf que je le fais pas.
    . J’aime les j’aime pas, même si j’en ai moins que les j’aime. Cette fois-ci.
    . J’aime aussi quand on finit par un j’aime.

    Aimé par 1 personne

    1. J’aime tout d’elle même ce que je n’aime pas mais il n’y a rien que je n’aime pas et je rêve qu’elle soit la dernière femme de ma vie et elle est déjà la première.
      J’aime tout ce qu’elle dit, tout ce qu’elle fait, tout ce qu’elle est.
      Je n’aime pas non plus les faux gendarmes, les vrais salauds, les gens qui font reculer le monde en proclamant le faire avancer et qui montrent leur piètre médiocrité en donnant des leçons d’un débilisme profond.
      J’aime aller partout avec elle, elle japonise mes rêves, elle les ensoleille, elle les auréole de clarté bienveillante et d’un amour prodigieux que j’accompagne de mes échos.
      J’aime cette libellule à laquelle je dédie chacune de mes pensées. J’aime sa musique, sa couleur, son parfum. J’aime souffrir de son absence mais pas trop longtemps, j’aime qu’elle soit dans ma vie et qu’elle prenne beaucoup de place. J’aime quand elle m’appelle par de petits noms. J’aime sa saveur, j’aime la boire, j’aime la contempler, j’aime quand elle se fait encore plus belle, juste pour moi, j’aime quand elle enlève son haut et met ses bas, j’aime ses talons qui me donnent des vertiges. J’aime son positif, j’aime son optimisme, j’aime son allant, j’aime sa fraîcheur, j’aime son enthousiasme, j’aime les gens faciles à vivre qui ne toussent pas au moindre mot, j’aime sa force et son énergie, j’aime cette femme. Beaucoup très très très.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s