D’habitude les gens se réveillent en nage, frissonnant de peur, imaginant être morts, tremblant de tous leurs membres. Moi pas. Ils viennent de rêver qu’ils tombaient indéfiniment dans un gouffre, qu’ils étaient enfermés en prison avec un cafard géant ou qu’ils étaient lacérés par des zombies. Moi pas.

Je rêve plutôt que je me casse un ongle ou que j’ai mis deux chaussettes de couleur différente et le drame me réveille en sueur. Je fais des songes légers. Sans doute une conscience légère qui entraîne mon subconscient vers des limbes paisibles. Parfois quand ma prostate gonfle comme la grenouille de la fable, c’est le signe que ma vessie a besoin d’une vidange… je rêve alors qu’un intrus frappe à la porte de ma chambre en pleine nuit. Il n’y a jamais personne quand je regarde à travers l’œil de bœuf mais le message est clair, je dois aller aux toilettes !

J’y vais, je reviens, je me rendors. Il est trois heures du matin mais l’interruption ne laisse des traces que dans la cuvette des ouécés. La femme de ménage (moi) s’en occupera lors de ses corvées matinales. Il m’arrive aussi de rêver (hier en fait, d’où cet article) que je suis dans un réfectoire d’étudiants et que je viens juste pour emprunter une petite cuillère, afin de manger mon dessert : un yaourt. Or une jeune fille bien intentionnée et court vêtue (sa tenue n’aura hélas aucune incidence sur la suite) me demande de remplir un formulaire compliqué (genre autorisation dérogatoire réservée à l’administration pénitentiaire) puis elle disparaît . J’attends vingt minutes et je tape le scandale. Tout le monde s’en fout alors ça m’énerve encore plus et comme ce sont tous des cons incompétents pour avoir le mot de la fin je me réveille.

Plus grave, il m’arrive de rêver que je paume les clefs de ma bagnole ou que je ne la retrouve pas. Ça c’est dramatique. Pas de la gnognotte. Alors la solution est de me réveiller. Heureux de la lumière revenue, je constate que j’ai retrouvé les clefs de mon lit et qu’il est stationné là où je l’avais laissé.

Vous aussi, vos rêves vous traumatisent ?

Nowowak

6 commentaires sur « Joyeux cauchemars… »

  1. Je suis une habituée des rêves récurents et traumatisants, genre un avion qui s’écrase non loin de la maison, un numéro de téléphone que je n’arrive pas à former, un bébé dont j’oublie de m’occuper, ou encore…la nécessité de trouver rapidement des toilettes discrètes ( elles sont bizarrement toujours sur la place publique..).
    J’aimerais tant rêver de jolies choses 😥

    J'aime

  2. Mes rêves peuvent être légers au point de n’avoir aucune incidence sur mon réveil, c’est à peine si je m’en souviens. Ça m’arrive mais cela reste plutôt rare. Par cycle.

    Le plus souvent, je fais des rêves bien plus traumatisants que les tiens.

    Plus jeune je prenais régulièrement la fuite en finissant par voler pour être sûre d’échapper à mon tortionnaire.
    Aujourd’hui je me cache, avec la sensation d’être en cavale contre tout un système.
    Je peux rêver de tsunami, de monstres géants, d’araignées, de bulldozer ratiboisant mon espace… J’en passe.
    Je cours… je suffoque.
    Dans ces cas, je me reveille en nage manquant de m’étouffer.

    Aimé par 1 personne

  3. Ils sont vraiment affreux tes cauchemars ! Et dire que lorsque tu te trouves devant une donzelle court vêtue, elle disparait. C’est pas de chance tout ça. C’est même l’horreur ! Très très frustrant come rêve. Le plus grave de tous est ce cauchemar durant lequel ton lit te sert d’automobile et que tu en perds les clés ou serait-ce l’inverse ?
    Heureusement, à ton réveil, tu es rassuré en sachant que tu dormiras au chaud.
    Tu penses que ton subconscient entraine ta conscience paisible vers des limbes paisibles ? Ça, j‘en suis moins sûr : à la lecture de tes ^cauchemars trop doux, tu ne dois pas être très clair.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s