Lucien Ginsburg dit Serge Gainsbourg dit le Grand Serge dit Gainsbarre est né le 2 avril 1928 à Paris et il est parti rejoindre Coluche et les autres le 2 mars 1991 dans la même ville. Cela ferait donc trente ans pile si je n’avais pas (ô infamie) deux jours de retard sur l’anniversaire de sa mort. C’est l’intention qui compte. Je n’ai pas toujours le temps de faire ce que je veux, mais croyez-moi je fais tout pour.

Serge Gainsbourg - Paris Match

Auteur-compositeur-interprète français, également artiste peintre et scénariste, puis metteur en scène, écrivain (Evguénie Sokolov), acteur et enfin cinéaste (Je t’aime moi non plus, le Physique et le figuré, Equateur, Charlotte for ever, Stan the flasher). On aurait pu également qualifier Gainsbarre d’animateur de télévision car il savait enflammer un studio !

https://static.cnews.fr/sites/default/files/styles/image_640_360/public/000_app2001020308402_5d079c0650e2b.jpg?itok=qLrOl5oR

Pour résumer le personnage, c’était un génie. Wiki nous rappelle qu’il accède à la notoriété en tant qu’auteur-compositeur-interprète, abordant de nombreux styles musicaux. Il s’essaie également au cinéma et à la littérature, réalise plusieurs films et vidéo-clips et compose plus de quarante musiques de films. Au milieu des années 1950, il utilise les pseudonymes (horribles) Julien Gris puis Julien Grix avant de choisir Serge Gainsbourg (ça sonne tout de même plus classieux) comme nom d’artiste. Dans les années 1980, il s’invente aussi un alter ego appelé Gainsbarre, son ombre noire souvent saoule et se gavant de provoque.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/image/QpEAInW5IHqVCgartGK_VBws-lo/600x400/regions/2021/03/01/603d0655d6459_000_93b6wh-5213950.jpg

Voici quelques phrases gainsbouriennes que j’adore.

. Quand on n’a pas ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on a.
. La connerie est la décontraction de l’intelligence.
. Qu’importe le temps, qu’emporte le vent, mieux vaut ton absence que ton indifférence.
. La laideur a ceci de supérieur à la beauté qu’elle ne dis
. Un poison violent, c’est ça l’amour : un truc à pas dépasser la dose.
. L’amour sans philosopher — C’est comme le café — Très vite passé.
. Je connais mes limites. C’est pourquoi je vais au-delà.
. Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve, que le ciel azuré ne vire au mauve, penser ou passer à autre chose… vaudrait mieux.
. Qui ne s’est jamais laissé enchaîner ne saura jamais ce qu’est la liberté.
. L’amour physique est sans issue.
. La beauté cachée des laids se voit sans délai.
. L’homme a créé les dieux et l’inverse reste à prouver.
. Faut savoir s’étendre Sans se répandre.
. Sais-tu ma petite fille pour la vie il n’est pas d’antidote.
. Je composerai jusqu’a la décomposition.
. Qui promène son chien est au bout de la laisse.
. L’homme a créé les dieux et l’inverse reste à prouver.
. La beauté est la seule vengeance des femmes.

Serge Gainsbourg, enfant juif caché en Limousin sous l'Occupation

Ses délires délurés ont percuté un pylône en téflon mais depuis la tour de contrôle on entend encore ses musiques, ses gymniques, ses bordées de con. Il pleut de la neige carbonique sur le noir de la nuit mais soudain la lumière nous éclaire. Requiem pour ceux qui aiment. Deux notes, trois mouvements. Je t’aime moi non plus. L’homme à la tête de chou est toujours là, ses chansons sont vivantes, Gainsbourg ne s’est pas barré bien loin, son cœur bat, il bat, il bat. Souvenons-nous de ne pas l’oublier.

Nowowak

13 commentaires sur « Gainsbourg ne se barre pas… »

  1. Toi bugues cher blogueur! Tu bugues! Tu empiles des doublons…., ce dont avec un type comme Gainsbarre on ne se lasse point, je te l’accorde(sic).
    La plus belle version de »La chanson du forçat » que je connaisse,

    Et ce sont des potes…..kilefon,

    J'aime

  2. Avec ce superbe hommage, je prends conscience que Gainsbourg m’est beaucoup plus précieux que je le pensais… En fait je l’appréciais surtout à travers Jeanne Birkin dont j’aime la personnalité et la voix. Grand merci pour cette révélation !

    Aimé par 2 personnes

  3. bel hommage je voue une admiration sans bornes à cet immense artiste (groupie dès que je l’ai entendu la 1ere fois… C’est un génie…
    J’aime particulièrement « fuir le bonheur de peut qu’il se sauve » La javanaise ou le poinçonneur des lilas mais les autres aussi, il aimait choquer et j’aime ça …
    allez « aux armes et caetera  » ça a quand même de la Gueule 🙂

    Aimé par 2 personnes

  4. Je n’oublierai jamais le jour de sa mort.
    Ce jour là j’ai beaucoup pleuré, je ressentais une douleur profonde. Je n’acceptais pas que cet immense artiste, ce poète génial, ce brillant provocateur ne nous laisse comme des cons, en plan.
    Je l’aimais trop et je n’avais même pas envisagé qu’il puisse disparaître un jour…
    Il était mon Gaisnbarre chéri, un génie …
    Je l’aime d’Amour.
    Bonne journée et merci pour ton hommage !!

    Aimé par 2 personnes

      1. Il y a 30 ans je n’avais que 18 ans, je ne connaissais pas mon mari 😉
        Mais il sait que j’ai des amoureux, comme Vigo Mortensen, Daniel Day-Lewis, Ralph Fienes, il ne faut pas qu’ils se trouvent seuls dans un ascenseur avec moi 😂🤣😅
        on peut toujours rêver 😉

        Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s