En exergue ce poème.

L’oiseau se heurte de plein fouet au paysage,
Il s’éloigne penaud, le bec chargé de nuages.
Et si ses belles couleurs tombent dans l’oubli,
C’est que le bleu du ciel n’est pas toujours gris.

Nowowak

Photo « Ciel de Roissy » @amakir

Le bleu du ciel n’est pas toujours gris. Voilà j’ai le titre de mon roman. Il ne reste plus qu’à noircir les pages ou plutôt les « gris-bleuir ». J’ai déjà commencé. Un peu de drame, de la poésie, de l’amour, du romantisme, du beau de l’air, des phrases, des mots, encore des phrases, du mystère, du suspens. Il va falloir combler l’espace vide et mériter ce titre dont je suis vraiment très content d’en être l’auteur. Comment l’ai-je trouvé (il y a deux mois) je ne sais plus. J’ai souvent des flashs. En publiant ce qui suit je m’assure que l’idée ne me soit pas volée. C’est un bon titre, ce serait dommage. Vous êtes témoin, il est à moi.

Ce blog va s’envoler vers un jour nouveau. Merci à ceux qui ne partiront pas. Plus aucun article ne paraîtra en dehors des extraits de ce manuscrit. Il prendra son essor grâce à vous. Un mini chapitre chaque jour. Pas trop long. Découpé pour votre plaisir. Vos avis seront importants, n’hésitez pas à les confier en commentaires. Dès demain vous lirez page après page le résultat de mon projet. Cela me permettra quelques saines corrections. Indiquez-moi les fautes, les passages incompréhensibles, je vous en serais gré. Vingt fois sur le métier tu remettras ton ouvrage.

Pour continuer de découvrir mes ressentis sur les livres que j’ai lus et qui n’apparaîtront plus ici jusqu’à nouvel ordre, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous rendre sur le site Babelio et de venir sur ma page :

https://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=887323

SUJET DU LIVRE

L’histoire d’un homme qui se réveille un matin dans une prison sans savoir d’où il vient, où il se trouve, pour quelle raison. Imaginons son angoisse à se retrouver dans le noir d’une pièce inconnue et dans le vide de sa mémoire défaillante. Qui est-il ? C’est tout le sujet du livre.

Le cachot, @brunosanmarco

6 commentaires sur « Le bleu du ciel n’est pas toujours gris »

  1. Très beau titre réaliste présageant de l’espoir dans un monde souvent pâle et morose. L’arc-en-ciel se forme après la pluie.
    Nous découvrirons demain le début du premier chapitre.
    Longue et heureuse vie à « Le bleu du ciel n’est pas toujours gris »

    J'aime

    1. «Le bleu du ciel n’est pas toujours gris ». Il est possible suivant le lecteur d’interpréter le titre un peu à sa guise. Toutefois, ce postulat est plutôt de nature positive, ce qui reflète l’atmosphère optimiste du récit qui pourrait, en égard à la situation, s’avérer lourd et grave alors qu’il est souvent léger et joyeux.

      Aimé par 1 personne

  2. Tiens! En voilà une idée qu’elle est bonne!
    Oui, pas trop long chaque jour c’est bien… Pas sûr d’être d’une grande utilité pour la critique, mais si je suis encore là dans quelques jours à te suivre, cela vaudra critique !!!
    Meilleurs Voeux à ton idée et succès à celle-ci!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s