Dès le 9 juin 2021, le couvre-feu est décalé à 23h, ce qui va permettre de retrouver la fameuse séance de début de soirée. Le couvre-feu doit prendre fin à partir du 30 juin 2021, si les conditions sanitaires sont réunies. Je suis très cinéphile et j’ai hâte de goûter à ce moment et de retourner également voir des pièces de théâtre.

Achat La Vie scolaire en DVD - AlloCiné

Quels sont les trois films que vous avez préféré voir chez vous lors du confinement 2021 ?

Cadence [Import USA Zone 1]: Amazon.fr: Sheen, Charlie, Fishburne,  Laurence, Beach, Michael, Stewart, Harry, Toles-Bey, John, Marshall, James,  Estevez, Ramon, Sheen, Martin, Sheen, Charlie, Fishburne, Laurence: DVD &  Blu-ray

Me concernant la liste est très longue. Spontanément me viennent en tête trois films que j’ai adoré et vivement conseillé : La vie scolaire, Cadence et The Finest Hours.

The Finest Hours - Chronique Disney - Critique du Film

La Vie scolaire est un film français réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir, sorti en 2019. Samia Zibra, jeune et inexpérimentée, débute comme conseillère principale d’éducation (CPE). Originaire de l’Ardèche, elle demande un poste en région parisienne pour des raisons particulières. Elle découvre ainsi le collège en zone d’éducation prioritaire (ZEP) de la cité des Francs-Moisins, à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis. Elle y rencontre de nombreux problèmes, notamment le manque de discipline et la réalité sociale du quartier.

Comédiens et personnages attachants, humour, bienveillance, ce film donne la pèche même s’il rappelle souvent la misère de la société dans laquelle nous vivons. C’est très bien joué et le scénario montre avec intelligence comment toujours trouver un début de solution voire une issue aux situations les plus inextricables. Une seule nomination aux Césars, c’est honteux.

Cadence est un film américain réalisé par Martin Sheen, sorti en 1990. Il s’agit du premier et unique long métrage réalisé par l’acteur, qui dirige ici ses fils Charlie Sheen et Ramon Estevez. Dans les années 1960, orphelin d’un père qui ne l’a jamais compris, le soldat Franklin Bean écope d’une sanction après une bagarre de bar sous l’effet de l’alcool. Il est incarcéré durant 90 jours dans un bataillon disciplinaire au sein d’un camp militaire américain en Allemagne de l’Ouest. Seulement son intégration se passe mal et son sergent-chef exerce des méthodes de redressement pour le moins primaires.

J’adore ce film qui ne sombre pas dans la caricature bien que dénonçant d’une part la discrimination raciale et d’autre part le militarisme imbécile. On ne se moque pas du drapeau mais la violence imbécile et l’abus de pouvoir sont magnifiquement exposés. Cela donne envie de se retrouver en taule avec tous ces mecs qui forment une super bande de potes.

The Finest Hours ou Les Heures de gloire au Québec est un film d’action américain réalisé par Craig Gillespie, sorti en 2016. En 1952, une tempête près des côtes de Cap Cod provoque la rupture en deux des pétroliers SS Fort Mercer et SS Pendleton. Trente-trois marins se retrouvent coincés dans la moitié arrière du Pendleton. Au poste des garde-côtes, ne reste qu’un jeune homme peu considéré par ses collègues. Apprenant le naufrage, il constitue un petit équipage et malgré le danger de la tempête il tente de secourir les naufragés.

Un film d’action en mer qui bouscule et flanque une claque à la bêtise et à la lâcheté. Heureusement ce film ne tombe pas dans le machisme (phénomène fréquent dès que l’on parle d’héroïsme) et les femmes ne sont pas des faire-valoir. La petite amie du personnage principale est épatante et ne manque pas de courage. Une leçon de vie.

Nowowak

14 commentaires sur « Et si on parlait cinéma ? »

  1. La vie scolaire me tente…
    Ce grand écart qu’il y a entre établissements parisiens ou banlieusards est tellement important par rapport à ces établissements des campagnes … Ma propre expérience m’a montré qu’il y a là presque 2 mondes alors qu’il devrait y avoir une unité … Dès lors, je remarque que beaucoup de Parisiens partent pour vivre dans des zones rurales … est-ce le covid qui a provoqué cette prise de conscience mais en attendant les jeunes ont besoin de retrouver la nature et c’est un pas en avant alors qu’on retourne en arrière. Bisous du Sud ☀️

    Aimé par 1 personne

  2. Ayé j’ai fait le point sur les films que j’ai vu pendant le confinement !
    Finalement, il y en a eu quelques uns.

    Voici mes 3 coups de cœur.

    J’accuse de Polanski. J’ai pris un pied d’enfer, quant à la mise en scène et la bande originale. J’ai revu plusieurs fois le final en musique, à me coller des frissons.
    Emmanuelle Seigner joue à merveille, elle est juste, un petit bijou. Les acteurs sont tous excellents. Une partie de l’histoire qui me touche particulièrement et qui est relatée avec finesse et précision.

    Green Book, film américain de Peter Farrely. 2019.
    1962, la ségrégation, un grand pianiste noir, une histoire vraie… avec Viggo Mortensen et Mahershala Ali.
    Un pur moment de cinéma. Superbement joué, mise en scène et scenario exceptionnels. Bande originale soignée. C’est fort.

    Le chant du loup, film français de Antonin Baudry, 2019. Avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz, Reda Kateb.
    Un sous marin, la marine nationale, les oreilles d’or, la guerre acoustique.
    Whaou une claque. Le sujet passionnant alimente un scénario rythmé et surprenant. Très réussi.

    J’aurais pû citer également La vie scolaire que tu m’as conseillé. J’avais envie de citer un autre film pour la diversité, il y en a tellement.

    Je cherche à voir Cadence, pour le moment introuvable en VO.

    The Finest Hours fait partie de ma liste des films à voir !

    Merci pour ce partage ❤ 🎥

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ces trois idées, je te donnerai mon avis au fil des visionnement. Je ne mets plus les pieds dans un cinéma depuis belle lurette, je pense que j’aime trop le cinéma seul chez moi…. c’est un peu comme les restaurants pour moi…

    Aimé par 1 personne

      1. Oui, le congé est cher et l’environnement parfois gênant pour bien profiter d’un bon film…. je ne parle même pas du restaurant où l’on paye des plats industriels (généralement dégueulasses) un pognon de dingue la plupart du temps alors que chez soi on peut se faire des menus haut de gamme pour trois fois rien… avec un bon écran d’ordinateur pour 100 balles, on a largement de quoi profiter d’un bon film…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s