Quelqu’un de mal intentionné a nommer ce fonctionnaire lambda à ce poste de responsabilité parce que c’est son seuil de compétence. Il est nul pour ce job donc il ne pourra plus monter et faire chier ceux qui l’on envoyé au casse-pipes. Tant pis si le travail sera mal fait, si ses pauses seront de plus en plus longues, s’il pourrira la vie de ses subalternes. De toute façon même en simple employé il était lamentable. Vingt ans d’expérience même médiocre vous donne droit à un poste de chef de service chez les fonctionnaires. Faune de nantis assermentés qui se partagent le pouvoir sans jamais rien risquer dans leur vie professionnelle.

Ces profiteurs du système quand ils bossent dans l’administration sont de vrais requins. Les vacataires sont les sardines. Ils vivent sous des abris précaires, ces petits poissons n’ont pas leur frais de déplacement remboursés, pas de congés payés, pas de treizième mois, pas de primes, pas d’augmentation de salaire, pas de chômage, pas de droits, pas de syndicats. Ce sont eux qui font marcher la boutique mais ils sont traités en pestiférés. Le mépris et l’indifférence sont au rendez-vous en permanence. Qu’ils ne viennent pas la ramener, réclamer des aides ou menacer leur patron de droite d’aller aux Prudhommes car ils seraient lourdés sans préavis.

– Ils devraient déjà être contents d’avoir du travail, souligne sans sourciller un chef de service qui a chaussé ses skis pour aller à Courchevel avant de mettre son maillot pour aller à Saint Tropez.

Les vacataires vaquent à terre et ne se relèvent de leur sol boueux que pour subir les coups et les brimades. On leur demande d’être invisibles, d’admettre leur sort sans rechigner, d’être irréprochables et de regarder de loin les titulaires comme des dieux inaccessibles. Leurs contrats sont illégaux mais la loi n’est pas la même pour tous alors l’état ferme les yeux. Eux quand ils se réveillent le matin ils savent que la journée sera dure et que la fin du mois approche. Nous vivons dans un monde où l’équité nous a quittés.

Nowowak

4 commentaires sur « Quand tu parles à un fonctionopathe… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s