J’admire les gens stoïques, qui restent calmes en toutes situations, maîtres de leurs nerfs. Même un tsunami ne les fait pas sursauter. Parfois on s’en fait trop à l’avance, on dramatise sans voir le faible impact de la chose tant redoutée. Manque de lâcher prise. Le stress généré est pire que le mal bien souvent. Ce n’est pas bon de s’emballer pour trois fois rien. Respirons.

Nowowak

3 commentaires sur « Inutile de crier avant d’avoir mal »

  1. J’ai arrêté de porter des talons de 12 depuis un moment 😉 Je ne fais pas partie de cette catégorie de personnes qui restent stoïques en toutes circonstances. Je le voudrais bien… Mais je pratique la pensée « positive » et je crois bien que l’âge venant j’arrive à relativiser et à respirer un bon coup quand c’est nécessaire. Alors oui respirons !
    Merci pour ce billet d’humeur.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s