Hello

Après moult réflexions je crois que se faire vacciner est la sagesse au moins à court terme. Seul l’avenir nous dira si c’est judicieux mais il faut bien réagir dans le présent.

Ce n’est pas une question de pass sanitaire et d’allées et venues mais de sa santé et celle des autres. Le delta est deux fois plus contagieux que les autres formes du virus et reste très dangereux : deux fois plus également. On peut le contracter dans l’air juste en croisant des personnes sans masque, même si elles ne nous parlent pas. Il est probable d’ailleurs que le masque revienne en force à l’extérieur avec un renfort des gestes barrières.

Le vaccin Pfizer semble le plus efficace, je viens de me faire piquer pour la première dose, on ne sent rien et après on a juste un peu mal au bras pendant deux jours, très léger. Même pas besoin de doliprane. J’ai eu un rdv pour le lendemain en centre de vaccination en appelant le 0800 54 19 19. On peut aussi aller en pharmacie. La procédure est simple et gratuite, il faut carte vitale et carte d’identité.

Coronavirus : avec son nouveau centre, Nîmes double sa capacité vaccinale

Le vaccin limite largement le risque d’être contaminé par tous les variants (delta, alpha, etc). En cas de maladie, les formes graves sont rares et l’hospitalisation est souvent évitée. Il diminue le risque de contaminer les autres si l’on est positif. Ce n’est pas du 100% mais c’est très efficace.

Avant de se déterminer pour le vaccin il faut vérifier l’absence d’allergies (PEG ou polysorbates) offrant un risque. Les allergies de contact (cuir, nickel sont inoffensives pour le vaccin). Avant la piqure un médecin vous pose des questions pendant cinq minutes.

Bien sûr ingérer des matières non naturelles n’est pas souhaitable pour l’organisme mais se retrouver à l’hôpital ou contaminer ses proches n’est pas non plus judicieux. Il faut choisir. Les obligations et les contraintes choquent notre esprit libertaire mais être cloué dans un lit ne vous rend pas libre non plus. C’est un moindre mal et il ne faut ni crier au complot totalitaire ni aux peurs délirantes d’être contrôlé à distance ou autres fariboles. Votre code génétique ne changera pas et vous n’allez pas vous transformer en zombie. Le virus n’est pas un rhume et si les méthodes pour endiguer la pandémie ne sont pas toujours cohérentes (et pédagogiques) dans notre pays, plus que jamais il faut se protéger.

centre de vaccination parc des expos 4 - Objectif Gard

Contre argument : il est probable que les premiers vaccins qui sont produits sont « imparfaits » (manque de recul) avec un risque d’intensifier la virulence de ces virus devenant de plus en plus résistants et dangereux. Néanmoins, toute protection, même minime est une avancée dans la lutte contre ces maladies dévastatrices. Avons-nous les moyens de vivre avec le virus comme s’il n’était pas là ? Ce serait possible si les cas de décès ne touchaient que les plus de 80 ans ce qui est loin d’être le cas. Des enfants et des jeunes en meurent. Mais pourquoi pas ?

On peut faire comme si la voiture, l’alcool, le tabac ne tuaient pas. Or l’état cautionne ces « maladies de la société de consommation » qui vous envoient à l’hôpital. On peut s’abstenir de fumer, de picoler, de prendre sa voiture. On ne peut pas se priver de sortir de chez soi et de respirer. Aucun pays au monde n’a choisi de ne rien faire, de se laisser contaminer en accédant bien plus tard à une immunité collective. L’idée n’est pas sotte mais le nombre de cas et de décès risquerait d’être considérable avant d’y parvenir. Souvenons-nous des pandémies de peste ou de choléra à des époques où la médecine était impuissante.

Les vidéos suivantes (Osons Causer sur FB, média indépendant et objectif) explique la situation actuelle liée au variant delta.

Portez vous bien.

Nowowak

9 commentaires sur « Réflexion sur le vaccin »

  1. Une réflexion intelligente.
    Dans le présent, ce vaccin nous permet une liberté non négligeable…
    Je garde à l’esprit que tout vaccin n’est pas infaillible, les gestes barrières du quotidien restent le bouclier le plus sûr pour m’éloigner du virus et protéger ceux que j’aime. 🤲 😷
    Être malade est terriblement contraignant et fatiguant. Tant que nous ne sommes pas cloués au lit, nous avons tendance à oublier à quel point il est agréable d’être en bonne santé.

    Aimé par 1 personne

    1. Certaines personnes récalcitrantes sont parties en voyage dans le passé en se faisant vacciner contre palu, diphtérie, etc. Elles étaient d’accord. En fait on râle parce que c’est imposé. Le chromosome français de la fausse liberté. Nous sommes depuis toujours en liberté relative voire conditionnelle. On ne sera pas plus fliqués qu’avant, c’est déjà l’overdose et souvent volontairement (voir FB).

      Aimé par 1 personne

  2. Voici un post utile et précis avec des vidéos intéressantes. Ce n’est pas seulement affaire d’opinion, il y a des faits. Une seule petite remarque, un vaccin contre un virus ne peut pas être à l’origine de l’apparition de virus plus dangereux. Ce phénomène est connu pour le traitement avec des antibios des maladies bactériennes mais n’est pas exact pour les vaccins. C’est la libre circulation du virus qui amène des mutations potentiellement plus dangereuses. Merci et bonne journée !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s