Désattente. Pas d’immobilisme chez moi. Oh non. Jamais de la vie. Du mouvement encore du mouvement. Du recul pour mieux sauter. Je suis un arbre dont on coupe les branches pour mieux germer. Je renais de mes cendres. Ce n’est pas de l’instabilité, quand les choses deviennent lisses, convenues, sans surprise, une morosité m’étreint et me condamne à l’ennui alors je dois réagir. Passion après passion, je décale mes centres d’intérêts. Je ferme des portes, j’en ouvre d’autres. On reste coincé à l’intérieur ou action : on bouge ses fesses. Chacun choisit comme il peut. Qui ne grandit pas avec moi s’efface, s’estompe, disparaît.

C’est un peu gavant de transformer tout ce que l’on voit tout ce que l’on entend en mots. Le débit vous envahit. Vous lasse, vous glace. Vous réveille au beau milieu d’une phrase, comme ça à deux heures du matin ou à cinq heures. Pour quel résultat ? Quand on écrit pas trop mal (tout est relatif) sur un blog ou un réseau social, on aimerait qu’un éditeur vous fasse du pied, que des propositions surgissent, que des portes professionnelles s’ouvrent. Eh non. Rien en deux ans. Rien en dix ans. Rien en vingt ans. Alors se résigner à n’écrire que pour soi ou pour une poignée de fidèles ?

Je préfère me concentrer sur autre chose. Marre de regarder chaque matin les courbes, les statistiques, le nombre de vues ou de likes. La vie ce n’est pas ça. Elle exige un vrai rapport gagnant-gagnant. Faire une pause. Longue peut-être. Définitive peut-être voire sans doute. Faire disparaître Nowowak des radars. Choper d’autres virus. Partir vers d’autres campagnes. Sans jamais porter de masque. Fabriquer mon propre vaccin. Fine allusion à un contexte anxiogène. Et puis me retrouver, frais comme un gardon, repartir de l’avant, explorer d’autres contrées. Moi et moi : le couple idéal. Merci pour tout, merci d’avoir été présent sur ce site gratuit même pour les riches.

Vous pouvez toujours me suivre mais désormais sous mon vrai nom et en tant que peintre, photographe et parfois poète sur mon autre blog qui reste très actif « Peinture du Mouvement » :

https://brunosanmarcomovingpainting.wordpress.com/

Nowowak

26 commentaires sur « STAND BYE BYE »

  1. Bye Bye! Et au plaisir de te lire et d’en rire….
    Oui, c’est vraiment kon d’écrire pour générer des statistiques et des nombres de vues… alors que l’écriture est un tel plaisir et un réel plaisir, qui a pour équivalent celui de lire,
    Mais c’est toujours bien de s’énerver et de faire des pauses,
    Tu devrais aller te baigner,

    Aimé par 5 personnes

  2. Vos mots vont me manquer !
    Ces mots que nous posons ça et là par nécessité, comme une pierre à l’édifice !
    Mais est-il nécessaire de compter le nombre de like pour être reconnu ? J’imagine que tout ce que vous avez posté sur ce blog vous a soulagé, adoucit, rassuré…
    Vos mots ont été les nuances d’une peinture particulière.
    J’ai beaucoup apprécié cette toile…
    La reconnaissance n’est pas toujours là où on l’attend. Je vous souhaite de doux et beaux projets, plus grandiose qu’un nouveau vaccin !
    Je vous suivrai dorénavant sous votre vraie identité !
    Mais si vos mots débordent n’hésitez jamais à revenir nous offrir un de vos délicieux textes …
    Belle route.

    Aimé par 2 personnes

  3. C’est un tel plaisir de te lire, ici où ailleurs.
    J’adore les articles sur Peinture du mouvement, alliant encore plus l’art, le visuel et les mots.
    J’aime le mouvement. Je te souhaite de surfer sur les meilleures vagues.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s