La flamme. Qui saura l’allumer ? Comptez sur moi. Bon d’accord, j’ai de la sympathie pour l’acteur principal et pour la cohorte de pseudo-pétasses qui l’accompagnent. Ce pastiche est bien joué mais je me tartignole vite à bord de cette villa où tout est factice. Bachelor est une série plus con que bête…. Je déteste la télé et encore plus la télé-réalité qui n’a rien de réelle. Cela explique mon unique étoile alors que le jeu mérite bien sûr davantage. Certains moments sont vraiment très drôles et bien vus. Toutefois même parodié ce genre m’exècre et n’enflamme que mon pancréas. Je ne tiens pas deux secondes devant ces rires bêtes, ces crétineries de blondes, ces âneries hihanesques, ces sourires enjôleurs qui prennent des bâches tandis que le bachelor se prend des bûches.

La Flamme - le final inattendu, une prétendante meurt : ce qu'il faut  retenir des derniers épisodes sur CANAL+ [SPOILER] - News Séries à la TV -  AlloCiné

Personnellement si j’avais dû choisir, le dieu de l’audimat m’en préserve, aucune n’aurait de ces névrosées n’auraient fait l’affaire. J’aurais dégagé d’entrée le panda, n’aimant guère les masques (overdose). Orchidée, la fausse brune et le vrai travelo, aurait suivi pour des incompatibilités évidentes chez le latin lover que je suis. Out la nana autoritaire qui se conduit en mec et manifeste des penchants castrateurs. Loin des yeux l’aveugle (Florence Foresti) dont je ne verrai pas mon reflet dans ses délicieuses orbites ce qui serait gênant pour contenter mon besoin de valorisation. La nana qui lance des cacahuètes et se prend pour Cheeta : basta. L’apprentie salope qui montre son entre-cuisse en permanence comme un boucher montre ses côtes d’agneau : non merci. La vieille serait dans les premières à éjecter bien que sa vision vécue de la création du monde ne soit pas inintéressante. On a aussi en rayon la pleurnicheuse qui tape sur les nerfs, la randonneuse qui vous écrase les phalanges en vous serrant la pogne, la bigote qui se livre à des bondieuseries bondissantes, la maman en cloque qui marche de dos, la nunuche qui pige que dalle et qui pue des pieds, allez hop. Au vide-ordures.

La Flamme en streaming direct et replay sur CANAL+ | myCANAL

Choisir une femme parmi une dizaine d’autres est comparable à faire ses courses dans une grande surface et hésiter entre deux boîtes de petits pois. Cela fait mal à ma philosophie. Je préfère être choisi. En plus je ne supporte pas les mecs qui ont tout pour eux. Bien que ce bachelor soit un peu con sur les bords. Soyons francs en égard à une intelligence sous-cutanée au niveau du story-board, j’aurais pu également mettre dix étoiles à cette série Canal +. La flemme pour La Flamme ? Non c’est que mon goût pour la caricature passe après mon dégout pour ces émissions débiles pour teubés.

La Flamme : la série de Jonathan Cohen aura le droit à une saison 2 - Elle

Crétineries pour décérébrés. Personnage qui au milieu des bachelorettes a le cœur qui boite et le cerveau qui déboite. La honte de la jungle hertzienne. J’ai voulu marquer le coup et me montrer impitoyable. J’imagine sans peigne des grappes hirsutes de téléspectateurs matant en famille un énième épisode hilarant tout en se goinfrant de chips, de pop corn et de bières au point de transformer leur canapé du salon en succursale de poubelland. Hashtag c’est beau de rêver. Des babies barbies qui me donnent la gerbe. Et vas-y que ça ricane que ça cancane. Oh non ! Exit. Je les vire toutes. Décidément cette série-terrine sent trop le pâté.

Nowowak

2 commentaires sur « La flamme »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s