« Les jolies choses » de Virginie Despentes, 14/20

Quand vous allez balancer en vrac ce que vous avez ressenti au jessu d'un quinbou de Virginie Despentes même pas fini d'engloutir... eh bien vous avez plusieurs options. Bande de veinards. Vous pouvez la jouer déglingos, narco-ta-mère, remixé du bulbe, exhib-sioniste sous les sunlights, genre dans la life Monsieur-moi-j'ai-tout-vu-tout-bu, je bosse en bermuda, je vis … Lire la suite de « Les jolies choses » de Virginie Despentes, 14/20

« Teen spirit » de Virginie Despentes, 14/20

Pan, pan ! Prends ça dans ta gueule. Chez Virginie les mots sont des balles. Des trous de balle. L’écorchure affleure à toute allure. Le vocabulaire hallal ne fait pas partie de son champ lexical. Pas assez bandant. Plutôt pattes en l’air la castafiore. Ça colle à la rustine. Le crado c’est son credo. Amateurs … Lire la suite de « Teen spirit » de Virginie Despentes, 14/20

« L’affaire Pauline Dubuisson » de Julien Derouet, 14/20

Je ne suis pas féru d'affaires criminelles mais au-delà des appâts rances le criminel, coupable ou non, dénonce un problème de société. Dans cette histoire l'autorité abusive d'un père qui gère son monde comme une petite armée n'est sans doute pas étranger au caractère délétère de l'héroïne. Nous sommes néanmoins dans un milieu bourgeois qui … Lire la suite de « L’affaire Pauline Dubuisson » de Julien Derouet, 14/20

« La fabrique du Crétin » de Jean-Paul Brighelli, 19/20

Ouf la France est sauvée ! Nous avons les gestes barrières, le gel, les masques, les tests, les vaccins, le couvre-feu, le confinement... que manque-t-il pour être heureux ? Ben il nous reste les crétins. Depuis l'Antiquité ce sont les crétins qui font tout foirer. Heu non pardon en fait je me gourre. Ce sont … Lire la suite de « La fabrique du Crétin » de Jean-Paul Brighelli, 19/20

« Dans les forêts de Sibérie » de Virgile Dureuil, 19/20

Au fond de la taïga, là où les humains ne font plus la guerre, où le froid garantit la paix, où les loups ne craignent rien, les forêts de Sibérie sont immuables. Elles permettent de transformer le grain du sablier en une immobile poudre d’escampette, en silence de glace, en lac immense, en poussière de … Lire la suite de « Dans les forêts de Sibérie » de Virgile Dureuil, 19/20