« Jean-Claude Tergal attend le grand amour » de Didier Tronchet, 19/20

Tronchet s'est arrêté au tome 9 des aventures de Jean-Claude Tergal, le plus gros loser de la BD. C'est l'un des plus grands drames de ma vie ! Bon il nous a légué aussi les Poissard et les Calbuth mais avec Tergal on atteint le nirvana du nirvana ! J'adore ce personnage qui foire tout … Lire la suite de « Jean-Claude Tergal attend le grand amour » de Didier Tronchet, 19/20

« L’encre et le sang » de Laurent Scalese et Franck Thilliez, 10/20

L'association de malfaiteurs, deux auteurs renommés de polars, ne m'a pas donné envie de verser dans ce genre littéraire. Des clebs qui bouffent des vigiles, des rats qui bouffent des taulards, des flics qui bouffent du suspect, des filles qui bouffent du chibre, bof. Pas ma tasse d'athée. De plus, je voulais dire de moins, … Lire la suite de « L’encre et le sang » de Laurent Scalese et Franck Thilliez, 10/20

« Jean-Claude Tergal » de Didier Tronchet, 20/20

Enlevez-moi l'humour et je meurs. J'aime par-dessus quand la littéradure moliche et s'affecture avec croquignolerie. Ici on se moque vol entier des travers de la société et de l'humanité en grossissant le très. C'est bien vu l'aveugle ! J'en rat fol. De l'ultra good. Des personnages comme Calbuth, Bidochon, Poissard m'hilarent. Leur race ! J'aime … Lire la suite de « Jean-Claude Tergal » de Didier Tronchet, 20/20

« Les heures souterraines » de Delphine de Vigan, 19/20

Imaginez mon angoisse. Rester sur des échecs à répétition, des livres déplaisants, limite affligeants, d'énormes déceptions et une envie de lire quelque chose qui me prenne aux tripes. Il me fallait miser sur un champion, un cheval de course, un étalon qui finirait en tête à l'arrivée ! Pour cela la meilleure chance était de … Lire la suite de « Les heures souterraines » de Delphine de Vigan, 19/20