Jules Farges, roman (3)

Voici le troisième chapitre des aventures de Jules Farges, poète cambrioleur, jeune homme de trente ans voué à un sombre avenir ou non. Vous découvrirez au fil des pages si ce personnage est imaginaire ou a parfaitement existé. Sachant qu'en littérature les deux sont possibles.  À trente ans on ne peut pas dire que Jules … Lire la suite de Jules Farges, roman (3)

« Manuel de survie à l’usage des incapables » de Thomas Gunzig, 12/20

Déjà quand le manque de temps vous empêche de vous relire et incendie votre propos de flammèches malodorantes où germent des erreurs de langue désespérantes, vous manquez de tomber à la renverse et saisissez votre gomme à courroux verbeux pour effacer le fruit de vos divagations mais imaginez la même chose là, noir sur blanc, … Lire la suite de « Manuel de survie à l’usage des incapables » de Thomas Gunzig, 12/20

T’y-as vu les bonzomes ?

La langue française est compliquée ? Le mot bonhomme n’a pas le même pluriel selon qu’il est nom ou adjectif. Dans le premier cas, les deux éléments qui le composent : bon et homme, portent tous deux la marque du pluriel, particularité que notre bonhomme partage avec gentilhomme, madame, mademoiselle, monsieur et monseigneur. On dira donc Deux bonshommes (bon-z-hommes) passaient sur la route. Quand bonhomme est adjectif, seul le dernier élément … Lire la suite de T’y-as vu les bonzomes ?